Depuis sa création en 1919, Citroën s’est toujours illustré par sa capacité à relever des défis empreints d’aventure et de sportivité.

 

Les différentes croisières, les records d'endurance... furent les premiers pas de Citroen dans la compétition automobiles.

Dans les années 50, les modèles de la Marque ont décroché les premières victoires majeures en rallye. Mais il faut attendre le début des années 80 pour définir véritablement le début de l’ère contemporaine. Sans être couronnées de grands succès, la Visa 1000 Pistes et la BX 4TC – répondant toutes deux à la réglementation du Groupe B – ancrent le rallye dans l’ADN de Citroën.

 

Les reines du désert.

En 1989, l’ancien département compétition prend le nom de Citroën Sport et se lance dans un premier défi d’envergure : gagner le Paris-Dakar. Dès la première tentative, le succès est au rendez-vous. Ari Vatanen s’impose à l’arrivée de l’édition 1991. Trois autres victoires, décrochées par Pierre Lartigue, suivront en 1994, 1995 et 1996. Reines du désert, les ZX Grand Raid remportent 36 victoires en 42 courses et s’adjugent cinq Coupes du Monde FIA de rallye-raid.

 

Sur la route du WRC.

les contours d’un programme en WRC se dessinent. Avec la Xsara Kit-Car, Philippe Bugalski remporte le Rallye de Catalogne et le Tour de Corse 1999, face aux World Rally Cars ! L’Armée Rouge décide de passer la vitesse supérieure et la nouvelle Xsara WRC s’impose au Tour de Corse 2001, avec Jesus Puras au volant. Après une autre saison de préparation, Citroën se lance dans sa première campagne complète en 2003. Cet engagement débute avec un triplé Loeb / McRae / Sainz à l’arrivée du Rallye Monte-Carlo. Le premier titre de Champion du Monde des Constructeurs est décroché à la fin de la saison et il est conservé les deux saisons suivantes. Dans le même temps, Sébastien Loeb et Daniel Elena débutent en 2004 leur incroyable série de neuf titres consécutifs. >À l’issue de la saison 2005, Citroën met son engagement sportif en pause pour un an, le temps de développer la C4 WRC. Cette nouvelle création permet à la Marque d’agrémenter son palmarès de trois titres supplémentaires entre 2008 et 2010. En 2011, une nouvelle génération de voitures entre en scène. La DS 3 est choisie pour poursuivre la lignée… et elle le fait avec brio : deux titres Constructeurs viennent s’ajouter en 2011 et 2012.

 

Cap sur les circuits mondiaux

Tout en conservant une présence en WRC, avec des ambitions moindres, Citroën Racing se lance dans un nouveau défi avec un engagement en Championnat du Monde FIA WTCC. Là encore, le succès est aussitôt au rendez-vous. En trois ans, les Citroën C-Elysée WTCC remportent 50 victoires en 69 courses. Citroën et José María López s’adjugent ainsi trois titres mondiaux consécutifs…

 

Retour en WRC

En 2017, après cet intermède sur les circuits, Citroën décide de revenir en WRC avec la Nouvelle C3,