La Croisière Blanche.

Ce raid se déroula de juillet à octobre 1934 et fut le 4ème organisé par Citroën.

Après avoir triomphé en Afrique et en Asie, André Citroën désirait renouveler ses exploits sur le continent américain.

Ce fut un américain Charles Bedaux ( ingénieur de formation et explorateur audacieux ) qui imagina le trajet et Citroën lanca 5 Kégresse P175 à l'assaut des terres  inexplorées de l'Amérique du Nord, dans les Montagnes Rocheuses et les chaines des montagnes Cassiar et Stickine.

Le départ est donné le 07 juillet 1934 d'Edmonton en direction des montagnes rocheuses pour arriver en octobre à Telegraph Creek.

Le but de cette mission étaient de recueillir des données géographiques,géologiques,et météorologiques dans cette région hostile du Yukon.

Malgré une préparation minutieuse et l'envoi d'équipe chargées de préparée les pistes et les approvisionnement, l'expédition constituée de 30 personnes, 75 chevaux,plusieurs bateaux pour les passages de guet, un hydravion et un poste TSF, rencontre tres vite des obstacles difficilement surmontables en raison de phénomènes climatiques imprévus ( fortes pluies, glissements de terrain,boue...)ainsi que l'abandon du seul poste TSF.

Deux des cinq Kégresse furent perdues, le 11 Aout, lors du passage d'un rivière ( la Halfway river)en crue.Une troisième sombre alors qu'elle est embrquée sur un radeau qui part à la dérive le 13 Aout.Les deux dernières seront abandonnées, le 16 Aout, englouties par la boue.

Le retour à Edmonton se fit en cheval et en train.

Devant cet échec, il n'y eu pas de communication ce qui explique que cette derniere expedition reste peu connue.

Trois des épaves ont été retrouvees par Mr et Mme Christian et une a déjà été restaurée et présentée pour la première fois à l'exposition de Rouen en 2009.