Georges-Marie HAARDT

Georges-Marie Haardt est né à Naples, de parents Belges, qui y géraient une maison de confection. Il débute sa carrière en tant qu'agent commercial, puis entre chez Mors, qui fabrique alors des pièces de locomotives.

A 24 ans, il rencontre André Citroën, qui l'intègre dans son équipe de direction. Pendant la première guerre mondiale il deviendra ainsi directeur de l'usine d'obus du groupe.

En 1918, lors de la fondation des premières usines Citroën, il est nommé administrateur et directeur général. De 1920 à 1931, il va ainsi contrôler tout le réseau commercial de Citroën en Europe.

Durant ces années il va réaliser la première traversée automobile du Sahara (1922), commander la Croisière noire (1924-1925) et enfin de 1931 à 1932 il est le Chef du groupe Pamir au sein de la Croisière jaune.

Cette fantastique épopée à travers toute l'Asie et qui s'achève en Chine, causera la mort, le 16 mars 1932, de Georges Marie Haardt, qui s'éteindra à Hong-Kong, d'une pneumonie et d'épuisement.

André Citroën enverra ce télégramme aux hommes de l'expédition : "L'Homme est mort mais l'oeuvre reste. Ramenez en France le corps de votre chef. Je pleure avec vous".