En 1925, Citroën illumine la tour Eiffel.

 

A la veille de l’ouverture de l’exposition internationale des Arts Décoratifs en 1925, le fabricant d’enseignes lumineuses Fernand Jacopozzi vient proposer à André Citroën un projet étonnant qui aura un impact extraordinaire dans le monde entier.

Au vue du cout de ce projet, Jacopozzi essuya plusieurs refus ( dont Renault),Citroen hésita mais fini par accepter cette idée.

les travaux commenceront le 27 mai 1925.

Seules 3 faces (Trocadéro,Grenelle,La Bourbonnais) seront illuminées, non pas pour une raison de cout mais pour un problème technique de parasites.La face du Champs de Mars restera noire.

Le 4 juillet 1925, la tour Eiffel s’embrase révélant le nom de Citroën flamboyant parmi les étoiles, les comètes donnant l’impression d’un gigantesque feu d’artifice. 6000 mètres de câbles électriques et 250 000 lampes électriques de six couleurs différentes seront nécessaires pour réaliser cette féerie, la hauteur des lettres du mot Citroën atteint 30 mètres.

le 15 Juillet, une seconde face de la tour est illuminée

le 30 Juillet, les 3 faces seront illuminées.

 

Chaque année le décor sera renouvelé:

1925: illumination au nom de Citroën et étoiles filantes.

Chaque lettre mesurera 20 mètres de hauteur et la lettre N mesurait 30 mètres de large.

Il fallu creuser un caniveau de 400 metres de long pour acheminer les 32 câbles d'une puissance totale de 1200KW et 12000V et dont le poids avoisine les 15 tonnes. Construire une station électrique pour héberger les 14 transformateurs 220/110V.

Les cables de grosses sections servant à l'alimentation générale représente plus de 32 km et les tables de sections inférieurs servant à alimenter les lampes représente plus de 56 km soit environ 25 tonnes.

  • 1926: illumination fontaine.Seule la face Trocadéro, la possédera.Il fallu 675 km de sables supplémentaires ainsi que 125000 lampes.Au final, 3 fontaines jailliront l'une au dessus de l'autre.
  • 1927: illumination la foudre.Citroen a bien failli ne pas poursuivre cette aventure publicitaire.En effet, les frais généraux de ce projet sont énormes. Comme aucune autre société n'a accepté de prendre la place de Citroen, celui ci réussi a renégocier son contrat de location avec la Ville de Paris et l'aventure lumineuse put continuer avec un nouveau projet de Jacoppozzi:la foudre.
  • 1928: illumination 6 pour C6. Proposé aux parisiens pour le Salon de l'auto de 1928, cette illumination était située entre le 2eme et le 3eme stage de la Tour. l'illumination était constituée de 5 rangées de lampes de 600 bougies....Les illuminations des années précédentes (1925-1926)étant conservées, celle ci étaient mélangées à l'illumination 6,c est donc à un véritable spectacle lumineux que les parisiens pouvaient admirer le temps du salon de l'auto.
  • 1929:illumination C, 4 (pour C4) alternant avec l'illumination 6 ( pour C6).
  • 1933: le 13 mai à 9 h, la plus grande horloge du monde.

le cadran mesure 20m de diamètre,la grande aiguille atteint 9m et la petite 6m.

  • 1934: sur la face Nord Est, ajout a l'horloge d'un thermomètre.Afin de réaliser cette prouesse, il a fallu 1000 lampes rouges et blanches et 25 km de câbles.Les indications chiffrés sont marquées de 10° en 10° et une barre horizontale indique la place des 5°.La distance entre chaque degrés est de 2,5m.En fonction de la saison, le 0° change de place, en effet en hiver, la graduation va de -12 à +33°, le 0 se trouve alors a 250m du sol, en été,(photo 15) afin de tenir compte des températures plus élevées, il est descendu de 30 mètres.(photo 16)

 Afin de réaliser le marquage sur la Tour, un thermomètre "maitre" à mercure est installé sur le champs de Mars à  2,5m de haut.

  En fonction de la hauteur du mercure,une aiguille se déplace devant une série de plots et ferme un circuit électrique qui provoque l'allumage ou la fermeture de l'allumage.

Je vous invite à visiter le site crée par la petite fille de Mr Jacopozzi: http://fernandojacopozzi.com         

 

Elle s’éteindra définitivement en 1935 lors de la reprise de l’entreprise par Michelin.

En 1927, Lindbergh lors de son arrivée à Paris suite à sa traversée en avion se servit de la Tour illuminée pour se repérer.

En 2009,Citroën et La Tour fetent leurs anniversaires respectifs ( 90 ans pour la marque et 120 pour la Tour).

Le 22 Octobre, Citroen offre un magnifique spectacle en illuminant la tour Eiffel pour feter le lancement de la C3II.

10 C3 equipées de camera et du pare brise Visiodrive, sont orientées vers la tour afin de pour filmer le spectacle.

 


remerciements au magasine Citropolis ( juillet-Aout 2011)