La Citroën C4

La Citroën C4,d'abord appelé AC4 ( pour André Citroën 4)afin de la différencier de la C4 de 1925 qui ne fut jamais produite.La lettre A sera vite oubliée et il ne demeurera que C4.

Elle fut lancée en Ocotbre 1928 au salon de Paris afin de remplacer le veillissante B14 et dont les chiffres de vente à l'export chutent fortement.

Citroën imagina un véhicule plus puissant, plus confortable, tres proche des standards américains qui font un malheur dans tous les pays.

Il y avait plusieurs types de chassis:normal,long ou utilitaire.

Le chassis servira ausi de base à l'élaboration de modèles autochenille plus puissant ce qui permettra la croisère jaune .

En 1930, la C4 obtient un nouveau tableau de bord ( l'ancien ressemblant trop à celui de la B14) et devient C4F ( ou C4 III ou C4 NT)

En 1931, la C4G recoit un nouveau moteur plus puissant ( 75x100) et il reste 2 chassis:1 Long et 1 Court.De nombreuses carrosseries en seront dérivées ( environ 40).

En 1932, elle recoit le système de moteur flottant ( code usine MFP pour moteur floating power).

En complément de la C4G, en Octobre 1931 apparait la C4 IX,les concessionaires demandent un modèle d'entrée de gamme.

Elle sera disponible en carrosserie berline 4 portes puis bénéficiera de la version avec malle, par contre elle n'aura pas le moteur flottant.

La production s'arretera en 1933 avec l'arrivée de la 8.

 

La Citroën C6

Lancée en 1928, la C6 est le premier 6 cylindres de la marque.Elle partage beaucoup d'éléments avec la Citroen C4 ce qui lui vaut d'etre boudée par la clientèle haut de gamme qui lui reproche trop de similitude avec sa soeur.

A l'export , elle se heurte à un problème de voie trop étroite (1.32m) alors que la norme (américaine) d'usage est 1.42m.imaginez vous roulez dans les traces d'une voiture avec une voie de 1.42 quand vous la votre fait 1.32m....

Des le mois de Mai 1929, la C6 E voit le jour E (pour élargie  voie de 1,42m )avec une malle dite "coquille" sur les caisses fermées et les torpédos.

Tous les modèles sont équipés de pare-chocs dédoublés ainsi que d'un phare d'appoint sur la barre de liaison.

SIX apparait sur le radiateur

En octobre 1929, sortira la C6F avec une voie de 1.42m alors que la C6E ( voie de 1.39m) ne verra jamais le jour officiellement.Nous verrons un peu plus long qu'elle eut quand même un usage.

en 1930, pour certains marché d'exportation et pour lutter contre les automobiles américaines tres en vogue dans ces années là, la C6S voit le jour.

Equipée d'un moteur plus puissant et d'un niveau de finition luxeux, elle sortira en France sous la dénomination C6 CGL (Carrosserie Grand Luxe).

C'est également en 1930, en Juin, que la filiale Citroën Italie offre au Pape Pie XI une C6 spécialement carrossée et équipée à Milan. la base est une C6E ( souvenez vous celle qui n'a jamais vraiment existé) dont le châssis porte le numéro 1511.

elle a une puissance de 42 CV à 3000 tours et une vitesse de pointe de 105 Km/h.Elle fut appelée la C6 "Lictoria Lex".

En Juillet 1931, la C6G voit le jour, elle reprend le moteru de la C6S et quelques améliorations techniques.

Sur les deux empattements prévus ( Long et court) de nombreuses carrosseries usines sont disponibles mais aussi des carrosseries réalisées en dehors de l'usine ( Sical,Million-Guiet...)

En 1932, elle recoit le moteur flottant ( MFP:moteur floating power).

La production s'arretera en 1933 avec l'arrivée de la 10/15.