La Citroen C5 I

 

La Citroën C5 est une automobile française de la catégorie des familiales, produite dans l'usine PSA de Rennes à partir de 2000 pour la première génération. La Citroën C5 II a été présentée au salon de Bruxelles et est commercialisée depuis avril 2008.

 

 

Phase I (2000 — 2004)

Remplaçante de la Xantia et partiellement de la XM, elle est dotée de la même suspension oléopneumatique Hydractive (à pilotage électronique) avec un comportement et une hauteur constante quelle que soit la charge, à laquelle la direction assistée est reliée, mais pas le freinage . Commercialisée en France à partir de mars 2001.

Les motorisations essence vont du 1.8i 16v (117 ch) au 3.0i V6 (210 ch) en passant par le 2.0i 16v (138 puis 143 ch). La gamme diesel (2.0 HDi) comprend au départ trois versions, 90 ch à 138 ch. (que l'on retrouve en 2006, une motorisation 2.2 HDi FAP de 173 chevaux entre autres sous le capot de la C6) est commercialisée.

Cette première version ne rencontra pas de succès (189 000 exemplaires lors de son année de lancement). Cette mévente peut s'expliquer d'abord par la silhouette de la C5 beaucoup trop fade, ensuite par différents problèmes de mise au point.

 

Phase 2 (2004 — 2008)

En septembre 2004 a eu lieu un restylage, avec une modification visible des parties avant et arrière mais le break garde ses longues et fines optiques arrière en forme de boomerang. La planche de bord reçoit une nouvelle console centrale à la manière de celle de la Peugeot 407. La C5 reçoit aussi de nouveaux diesels et de nouveaux équipements comme l'alerte de franchissement involontaire de ligne (AFIL), les projecteurs directionnels xénon bifonction, ou encore une nouvelle génération d’ESP.

La production de cette version a été stoppée en décembre 2007 (à la 720 000e unité) pour laisser place à la génération numéro 2 du modèle commercialisé depuis mars 2008 et dont la production annuelle est planifiée à 150 000 exemplaires.